La vue

La vue époustouflante qu'offre Cardada est très certainement l'aspect le plus frappant de cette splendide montagne, à tel point qu'elle est connue sous le nom de "la perle du lac Majeur". Que vous vous promeniez sur l'un des nombreux sentiers ou que vous vous détendiez à la table de l'un des restaurants si accueillants, Cardada, avec ses 1340 m d'altitude, vous offre une vue sur la magnifique région du Locarnese: de la plaine de Magadino en passant par le delta de la Maggia, jusqu'au point où le Lac Majeur poursuit son chemin vers l'Italie proche, peu après les îles de Brissago. En montant à 1670 m d'altitude, à Cimetta, la vue s'élargit encore, s'ouvrant sur un panorama à 360 degrés qui s'étend sur tout le bassin du lac Majeur et les Alpes environnantes. La vue dont on jouit de Cimetta est absolument unique, dans la mesure où elle permet d'observer les deux extrêmes de notre pays: le point le plus bas de Suisse, à savoir le delta de la Maggia entre Ascona et Locarno, et le point le plus haut, la Pointe Dufour située sur le massif du Mont Rose, qui se détache de l'imposante chaîne alpine à l'ouest de l'horizon.

En hiver, lorsque les conditions météorologiques spécifiques s'y prêtent, vous pouvez admirer de Cardada et de Cimetta la fascinante mer de brume qui recouvre tout le bassin du lac Majeur. Un spectacle de la nature qui vous permet d'imaginer à quoi pouvait ressembler la région durant la dernière ère glaciaire.

Le téléphérique

Cardada est un lieu fascinant, exactement comme l'est l'expérience du voyage à bord du téléphérique ultramoderne qui, en seulement 5 minutes, vous transporte d'Orselina à 395 m d'altitude, à Cardada, à 1340 m. Inauguré en juin 2000, le téléphérique Orselina-Cardada a été conçu par l'architecte Mario Botta, qui a imaginé les particularités des stations d'arrivée et de départ; les cabines ont la forme caractéristique d'une goutte et, grâce à la structure légère en acier et en verre, permettent de profiter d'une vue magnifique pendant le voyage. L'accès à Cardada est donc très agréable et confortable: le téléphérique est à 5 minutes de Locarno avec le funiculaire Locarno-Orselina; les stations inférieure et supérieure ont été conçues pour être aisément accessibles aux personnes âgées ou à mobilité réduite ainsi qu'aux familles avec des poussettes. Si vous voulez poursuivre l'ascension jusqu'à Cimetta, une autre expérience panoramique vous attend grâce au télésiège à deux places.

Climat et nature

Été

Cardada est un lieu superbe non seulement pour la vue époustouflante qu'il offre, mais également parce qu'il vous accueille avec un magnifique paysage et un climat particulièrement agréable. Grâce à son orientation au sud, la montagne bénéficie toujours de la caresse du soleil, de l'aurore au crépuscule; une situation idéale pour pratiquer à satiété une activité tout au long de la journée. En été, l'altitude contribue à maintenir un climat frais, particulièrement plaisant lorsque l'atmosphère est étouffante et que les 30°C de Locarno se transforment en une température agréable tournant autour des 20°C. La faune et la flore sont particulièrement riches à Cardada: grâce au climat ensoleillé, s'épanouissent ici les camélias et, à l'ombre des forêts de hêtres, mélèzes, châtaigniers et bouleaux, il n'est pas rare de rencontrer de nombreuses espèces d'oiseaux et autres animaux curieux.

Autunno / Inverno

Cardada est un lieu superbe non seulement pour la vue époustouflante qu'il offre, mais également parce qu'il vous accueille avec un magnifique paysage et un climat particulièrement agréable, même en automne et en hiver. La montagne se situe dans une région privilégiée du point de vue climatique et, grâce à sa position orientée au sud, bénéficie d'un ensoleillement long et constant qui garantit des températures douces même durant les mois les plus froids de l'hiver.
En automne, Cardada se teinte de rouge et de jaune: hêtres, mélèzes, châtaigniers et bouleaux offrent un spectacle de feuilles bigarrées, où vous pourrez vous immerger pour d'inoubliables excursions ou des moments de détente stimulants. Durant les mois d'hiver en revanche, la montagne revêt son blanc manteau, transformant Cardada en un paysage féérique, où prés et forêts abondamment enneigés contrastent avec le climat extraordinairement doux.

 

Histoire

Avant les années 50, Cardada e Cimetta étaient des destinations principalement prisées par les amateurs de sports d'hiver qui, les skis sur l'épaule, montaient à pied par les sentiers de montagne et faisaient halte au refuge de Cimetta, construit en 1936 par le Ski Club de Solduno. Le manque de moyen de transport limitait l'accès à cette splendide montagne à de rares excursionnistes et skieurs, les seuls à pouvoir jouir de la vue époustouflante sur le bassin du Lac Majeur.

Au début des années 50, un groupe promoteur, dont Luigi Pedrazzini fut le président, lança un important projet pour la réalisation d'un téléphérique qui relierait Orselina à Cardada. Les travaux du premier téléphérique débutèrent en 1952 et s'achevèrent le 26 décembre de la même année, donnant ainsi finalement accès à tous à ce lieu magnifique. L'enthousiasme de la part des touristes et de la population locale fut tel que, durant la première année d'activité, le téléphérique transporta 68'598 personnes, à la grande satisfaction de la société promotrice du projet. Durant les années suivantes, grâce à l'afflux important de visiteurs tout au long de l'année, la station touristique de Cardada connut une expansion notable: en 1956 fut construit le télésiège Cardada-Cimetta et entre 1951 et 1965, sur l'initiative d'Ulisse del Grande, furent réalisés les téléskis, grâce auxquels Cimetta devint une destination particulièrement attirante pour les skieurs. L'ouverture de restaurants et de refuges offrit aux visiteurs la possibilité de goûter aux spécialités gastronomiques et de séjourner en altitude, faisant ainsi de Cardada une véritable terrasse permettant de se détendre et de profiter de l'excellent climat et du panorama qu'offre la région du Lac Majeur.

Au fil des ans, l'implantation du téléphérique a connu plusieurs restructurations et modernisations; les changements les plus significatifs sont intervenus en 1984, quand la cabine fut remplacée par une autre plus moderne et plus grande et, en 2000, quand toute l'installation fut entièrement rénovée. Outre la construction du nouveau téléphérique, l'architecte paysager Paolo Bürgi a réalisé en 2000 différents aménagements à Cardada et Cimetta, les rendant encore plus attrayantes et aptes à satisfaire les exigences du tourisme du nouveau millénaire. Cardada est toujours ouverte à l'innovation: plusieurs projets sont actuellement à l'étude qui la rendront à l'avenir encore plus intéressante et plus plaisante.